Bienvenue à Rouvroy

La commune de Rouvroy

Villages de Couvreux, Dampicourt, Harnoncourt,
Lamorteau, Montquintin, Rouvroy et Torgny

Bienvenue à Rouvroy

La commune de Rouvroy

Découvrir la réserve naturelle de Torgny

Du nom du passionné qui y découvrit la première cigale, la réserve « Raymond Mayné » fut la première réserve naturelle de Belgique.

Créée en 1942, elle fût la première réserve naturelle agréée par l’Exécutif Régional Wallon en 1988. D’une superficie totale de 6 ha 31 ares, elle appartient à l’Association « Ardenne et Gaume » et à la commune de Rouvroy (Torgny), en Lorraine belge. Sa particularité ? Elle jouit d’un climat chaud et sec … presque méditerranéen !


Pour info, Raymond Mayné est celui qui découvrit pour la première fois une cigale sur le site en question. La faune et la flore de cette réserve naturelle est très spécifique et largement surprenante puisqu’elles ont un caractère méditerranéen. Ainsi on peut y observer, entre autres, le lin à petites feuilles, le thym, le serpolet, des orchidées et diverses autres plantes rares mais aussi, au détour d’un sentier, vous aurez peut-être la chance de rencontrer une mante religieuse (eh oui !), des cigales, des sauterelles, des lézards, des couleuvres et une belle diversité de papillons. Bref un autre monde …
A noter que des visites guidées sont possibles mais sur demande uniquement.

La pelouse calcaire était appelée « truche » par le paysan gaumais. Ce mot évoque la sécheresse et l’aridité du sol. Elle se caractérise par la prédominance des plantes herbacées courtes. La pelouse calcaire résulte du déboisement, de l’assolement triennal, du pâturage extensif sur les jachères et du brûlage des herbes par feu courant à la fin de l’hiver. L’abandon de ces pratiques agro-pastorales ancestrales livre les pelouses calcaires inévitablement à un embuissonnement spontané auquel les gestionnaires de la réserve tentent de remédier.

  


Dernière modification le 26 octobre 2018